Énergies Marines Renouvelables

Éolien en mer : le projet d‘envergure du parc d’Oléron

Des retombées attendues significatives : 60 à 80 éoliennes pour une puissance totale de 500 MW permettant d’alimenter 650 000 habitants, soit l’équivalent de la consommation domestique de la Charente-Maritime. Mise en service prévue en 2023.

www.parc-eolien-en-mer-oleron.fr

 

Hydrolien fluvial : SEENEOH

Site Expérimental Estuarien National pour l’Essai et l’Optimisation d’Hydroliennes, situé au cœur de Bordeaux, sur la partie fluviale de l’estuaire de la Gironde.

Opérationnel depuis fin 2016, SEENEOH constitue une étape préalable à la mise en place de fermes pilotes puis à l’ouverture du marché dans l’estuaire. Il permettra l’essor d’une filière industrielle Energie Maritime Renouvelable Fluviale représentant un important gisement d’emplois pour la région.

Maitre d’ouvrage : SAS SEENEOH

Partenaires : Bordeaux Métropole, Cérénis, CGI, Conseil départemental de Gironde, Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, Dalkia, EDF, Energie de la Lune, ENEDIS, EVIAA Marine, Grand Port Maritime de Bordeaux, GTM, Mixener, Neotek, Valorem, Bordeaux Metropole

seeneoh.com

Une ferme houlomotrice dans l’estuaire de l’Adour

Avec 720 kilomètres de côtes et un potentiel énergétique houlomoteur estimé à plus de 4 600 MW, la région Nouvelle-Aquitaine fait du développement des énergies marines renouvelables une priorité.

Parmi les projets de production d’énergie houlomotrice et hydrolienne, notamment grâce à la ressource de la houle et des courants estuariens, figure un système de transformation de mouvements marins en énergie, et par conséquent en électricité pour le port de Bayonne.

Une convention entre la Région Nouvelle-Aquitaine et la Communauté d’agglomération Pays Basque a été signée entre les deux institutions et un calendrier prévisionnel d’exécution ébauché. L’étude de faisabilité de cette ferme houlomotrice dans l’estuaire de l’Adour est en cours.

 

Crédits photos : WPD

A la une